Comme la loi AGEC le prévoyait, à partir de 2023, CITEO et Adelphe doivent dépenser 5% des éco-contributions qu’elle perçoit afin de financer le développement du réemploi des emballages. Cela représente près de 50 millions d’euros pour CITEO et 4 millions d’euros pour Adelphe par an.

L’enveloppe globale des financements s’adresse pour l’instant aux clients de Citeo ou d’Adelphe, quelle que soit leur taille, seuls ou en groupement de metteurs en marché ; exception faite pour le secteur de la restauration livrée ou à emporter où les collectivités peuvent jouer un rôle de porteur de projet pour les restaurants de leur territoire.

Ces projets couvrent tous les types de réemploi (préemballé, vrac et recharge), tous les secteurs (alimentaires et non alimentaires), tous les canaux de distribution (magasin, restaurant, e-commerce, drive).

Pourront être financés :

  • Études
  • Expérimentations
  • Passages à l’échelle (exemple : transformations industrielles)
  • Opérations liées au réemploi
  • Campagnes d’influence auprès des consommateurs

Tous ces projets pourront être financés et pour certains accompagnés techniquement.

L’appel à projet a été mis en ligne fin mars. Les projets sont étudiés au fil de leur arrivée, jusqu’à épuisement de l’enveloppe financière dédiée.

A lire ensuite

Événements À la une Centre-Val de Loire

[CVL] Retour sur le festival Terres du Son

Publié le 16 juillet 2024

Pour la seconde année consécutive, Réseau Vrac et Réemploi était présent au festival de musique Terres du Son, qui a toujours lieu dans le domaine du château de...