"La production de déchets augmente dans notre région". Voici l’annonce partagée par les chargés de mission du service déchets de la région Centre-Val de Loire lors du dernier Comité d’Animation et de Suivi du Plan Régional Déchets (CAS PRD) qui s’est tenu mardi 25 juin dernier.

Face à ce constat sans équivoque tiré des données récoltées par l’Observatoire régional déchets et économie circulaire en Centre-Val de Loire, il est essentiel de rappeler que le meilleur déchet est celui que l’on ne produit pas. Ainsi, Réseau Vrac et Réemploi était invité à présenter aux quelques 70 participant·es du comité (majoritairement des agent·es public·ques) ses actions menées en Centre-Val de Loire.

A la suite de cet état des lieux de la production de déchets en région, le comité a continué avec une exposition de la concertation publique "Cap 2030 vers une Touraine propre" portée par le syndicat mixte de gestion des déchets éponyme ainsi que du plan d’actions défini lors de cette concertation (qui inclue la valorisation du vrac et une expérimentation autour de la consigne pour réemploi dans des collectivités adhérentes). Puis, l’ADEME régionale a dévoilé les résultats d’une étude menée sur l’aptitude des collectivités à développer une tarification incitative dans leurs territoires.

Enfin, Léa, chargée de mission vrac et réemploi pour la région Centre-Val de Loire, a présenté les missions de Réseau Vrac et Réemploi dans le cadre de la convention de partenariat régionale. Ce fut également l’occasion pour Léa de proposer des actions concrètes aux agent·es public·ques présent·es pour soutenir la filière et ses acteurs notamment :

  • en valorisant les professionnel·les du vrac et du réemploi (actions de communication, affichage, etc.)
  • en sensibilisant les citoyen·nes aux gestes du vrac et du réemploi (utilisation d’outils pédagogiques lors d’événements, organisation de défis famille zéro déchet, etc.)
  • en intégrant des produits sans emballage dans la commande publique (restauration collective, portage de repas à domicile, etc.).

Autant de mesures que peuvent prendre les territoires pour réduire la quantité de déchets dans leurs collectivités à court, moyen et long terme ! La présentation de Léa, très pragmatique, a suscité beaucoup d’intérêt auprès des participant·es. Moins de trois jours après la présentation, des territoires prêts à passer à l’action sont déjà revenus vers Réseau Vrac et Réemploi pour bénéficier de son accompagnement sur le sujet.

Cher·ères collectivités, vous avez le pouvoir d’agir et de valoriser la filière du vrac et du réemploi dans vos territoires. Plus que jamais, les professionnel·les du vrac et du réemploi ont besoin de votre soutien.

A lire ensuite

Événements À la une Centre-Val de Loire

[CVL] Retour sur le festival Terres du Son

Publié le 16 juillet 2024

Pour la seconde année consécutive, Réseau Vrac et Réemploi était présent au festival de musique Terres du Son, qui a toujours lieu dans le domaine du château de...